L’isolation thermique, une nécessité pour votre budget

L’isolation thermique veille à améliorer le confort thermique de votre maison en réduisant votre consommation d’énergie et en diminuant par la même occasion votre facture. Isoler thermiquement son logement est en effet bien plus rentable sur le long terme que de penser au type d’énergie utilisée.

Pourquoi l’isolation thermique ?

L’isolation thermique présente de nombreux avantages, en plus de rendre votre intérieur plus confortable. Elle permet en effet de faire des économies d’énergie grâce à la réduction des pertes de chaleur, ce qui entraîne une diminution de la facture et de la pollution engendrée par une surconsommation.
L’isolation thermique permet également de maintenir au sein de votre intérieur une température agréable à toute saison. En effet, elle ne sert pas seulement à vous isoler du froid, elle vous protège également des fortes chaleurs en limitant les hausses de températures en intérieur pendant l’été. Enfin, c’est une vraie démarche écologique, l’isolation permettant de réduire la consommation d’énergie ainsi que la pollution engendrée.

Comment ça marche ?

Pour être bien isolée, votre habitation doit être entièrement protégée de l’extérieur grâce à la barrière que représentent les matériaux isolants, raison pour laquelle il est conseillé de prévoir :

  • L’isolation des murs : mal isolés, ils peuvent occasionner une perte thermique d’environ 25 % d’un logement.
  • L’isolation des combles et de la toiture : avec 30 % de perte possible, les combles et la toiture représentent une priorité.
  • Les fenêtres et les vitres : elles représentent 10 à 15 % de pertes de chaleur.
  • Les sols : ils occasionnent environ 10 % de pertes de chaleur.

Il existe de multiples isolants et possibilités pour chaque espace. Il est nécessaire de traiter tous ces points et de veiller à éradiquer les ponts thermiques qui créent des zones froides par lesquels la chaleur s’échappe et où se développent humidité et moisissures. Un diagnostic thermique réalisé par un professionnel permet de les détecter et de prendre les bonnes mesures afin d’y remédier.

    Il existe plusieurs types d’isolant thermique, chacun correspondant à un ou plusieurs besoins et espaces et présentant des avantages et des inconvénients :

  • Les isolants naturels : fibres de bois, de lin ou de coco, chanvre, laine de mouton ou de coton, liège, paille, torchis, etc.
  • Les isolants minéraux : laine de verre, laine de roche, argile expansée, perlite, verre cellulaire, etc…
  • Les isolants synthétiques : le polyuréthane, le polystyrène, etc…
  • Les isolants minces.
  • Les isolants intégrés.
  • Les isolants de nouvelle génération : brique, pierre ponce, béton cellulaire, coffrage, panneaux, peinture, etc…

La pose d’un isolant ou de plusieurs types d’isolants assure une isolation efficace pour un logement ou bâtiment en le protégeant des déperditions de chaleur et de l’humidité.

Réussir son isolation thermique

Pour réussir l’isolation thermique de votre logement, plusieurs démarches s’imposent. Commencez par faire un bilan thermique de votre habitation et localisez les ponts thermiques (les zones où l’isolation s’arrête et par lesquelles la chaleur s’évacue). Étudiez les options qui s’offrent à vous et comparez ensuite les matériaux et les possibilités afin de trouver ceux qui vous conviendront le mieux et qui seront les plus efficaces.
Chiffrez votre prestation, renseignez-vous sur le prix d’une isolation de combles pratiqué par les artisans, ou tout autre type d’isolation que vous souhaitez mettre en place. Ne vous précipitez pas, prenez le temps de préparer votre projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *