La mythologie du promoteur immobilier

Heureusement qu’il existe de nobles esprits. Sans quoi le titre eut pu être  » la mite au logis du promoteur immobilier « . Ce qui n’aurait sans doute pas déplu aux contempteurs de cette profession décriée ou honnie, parfois secrètement enviée, mais jamais porté aux nues. Mais finalement, si beaucoup ont une impression ou une image en tête, très peu ont une connaissance réelle de l’activité de promotion immobilière et de ce que peut-être le métier de promoteur immobilier. Dont il existe d’ailleurs de multiples exemples très différents depuis la société de dimension nationale cotée en bourse jusqu’au promoteur local indépendant travaillant seul dans son coin.

Promoteur: profession ou activité ?

Quand les médias se saisissent du terme « les promoteurs immobiliers », ils s’intéressent de manière générique aux entreprises du secteur dont l’activité consiste à produire du logement neuf, des bureaux, des commerces ou autres locaux d’activité. Un promoteur est donc pour eux une société, la meilleure preuve étant que dans leur sémantique coexistent des termes comme grand promoteur, petit promoteur, promoteurs nationaux, promoteur local ou régional, etc… Le profil du promoteur est donc multiple selon sa taille, son implantation géographique ou son secteur d’activité principale.
Il n’existe en effet pas – à proprement parler – de promoteur immobilier personne physique dans les grandes structures. La plupart du personnel est salarié, le capital de leur société appartient à d’autres, et ils n’accomplissent qu’un tout petit bout de l’activité de promotion immobilière. Même les dirigeants ont oublié depuis longtemps – quand ils les ont exercées – les différentes facettes du métier.

Il n’y a guère que chez un promoteur immobilier local et indépendant que l’on peut rencontrer de vrais promoteurs, propriétaires de leur entreprise et connaissant et exerçant ou ayant exercé toutes les fonctions du métier.

L’utilité du promoteur immobilier

Le promoteur immobilier sert à peupler la rubrique mythes et légendes de l’inconscient collectif urbain… et à produire des bâtiments neufs en assumant l’initiative et la prise de risque financière, technique et commerciale liée au lancement de projets immobiliers toujours uniques et singuliers.

Aucun terrain ne se ressemblant, les programmes immobiliers sont autant de prototypes à mettre au point afin de permettre au public d’acheter des logements bien conçus et à un prix abordable, ce qui est encore hélas loin d’être le cas pour le plus grand nombre d’acquéreurs potentiels. Mais ceci est un autre débat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *