Le compte Épargne Logement

Le Compte Epargne Logement ou CEL est dédié aux personnes mineures ou majeures désireuses de financer un projet immobilier. Ce dernier peut concerner l’achat ancien ou neuf, la rénovation d’une résidence secondaire ou principale, l’acquisition d’un terrain en vue d’y construire une maison (par exemple).

A l’ouverture du compte, l’épargnant doit déposer un montant minimum de 300 euros. Il doit ensuite effectuer un versement mensuel d’au moins 75 euros. La somme totale des dépôts ne doit pas dépasser 15 300 euros.

Le titulaire du compte a le droit d’effectuer des opérations sur son compte. Il peut verser, retirer à tout moment, voire virer de l’argent depuis son compte vers un autre compte. Concernant le retrait, l’épargnant doit laisser au moins un montant de 300 euros dans son compte.

Des conditions avantageuses offertes par le CEL

Le CEL est avantageux dans la mesure où il produit un taux d’intérêt annuel de 1,25%. Ce taux d’intérêt n’est pas soumis à l’imposition. Néanmoins, il est assujetti aux prélèvements sociaux d’un taux de 12,1%.

Tout titulaire d’un CEL a le droit de demander un prêt immobilier, au plus tôt 18 mois après l’ouverture de son compte. L’acceptation du prêt n’entraîne pas la fermeture du compte. Celui-ci continue d’exister. Le remboursement peut s’étendre sur 2 à 15 ans. Le montant accordé dépend des intérêts acquis. Le montant plafond étant de 23 000 euros.

Les bénéficiaires du projet immobilier, qui constituent la raison de la demande du prêt, doivent être le titulaire du compte ou les membres de sa famille. Si le titulaire du CEL effectue un prêt depuis son compte, il bénéficie d’une prime d’épargne dont le montant est de 50% des intérêts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *