Le chasseur immobilier : un allié pour votre recherche d’une propriété

Le métier de chasseur immobilier – autrement nommé chasseur de biens immobilier – est relativement nouveau en Europe. Il s’agit d’une activité qui a commencé à se développer en France au début des années 2000. Mais qu’est-ce qu’un chasseur immobilier au juste ? En quoi consiste son rôle ? C’est ce que vous découvrirez dans la présente rubrique.

Le chasseur immobilier : un expert en recherche de propriétés

Le chasseur immobilier est un professionnel du domaine de l’immobilier, qui se spécialise dans la recherche de propriétés. Il est mandaté par l’acheteur pour le guider dans sa recherche et l’aider à assurer la bonne marche de son projet d’achat immobilier. Il offre ses services exclusivement à l’acheteur qui lui a confié un mandat de recherche (contrairement à un agent immobilier qui travaille pour le compte de l’acheteur et du vendeur). Le chasseur immobilier assiste son client jusqu’à la signature de l’acte authentique de vente chez le notaire. Cette profession est réglementée (loi Hoguet – loi N° 70-9 du 2 janvier 1970).

Sa mission : remplacer l’acheteur d’un bien immobilier dans ses démarches

La mission centrale du chasseur immobilier est de remplacer l’acquéreur dans toutes ses démarches de prospection, de visite, de sélection, de négociation du prix de sa future résidence. Le professionnel déchiffre les besoins de son client pour ne lui proposer que les biens qui correspondent le mieux à ses besoins. Il étudie d’abord la faisabilité du projet de l’acquéreur, en vue d’élaborer un cahier des charges qui lui servira de guide dans ses recherches futures. Il est responsable en outre de toutes les démarches administratives et légales, de la vérification des aspects techniques de la demeure et son état réel pour s’assurer qu’elle ne présente aucun vice caché et de la négociation au nom de l’acheteur pour obtenir le prix le plus approprié. Son objectif en somme est de faciliter la recherche, la sélection et l’acquisition du bien immobilier de son client, pour lui éviter toute mauvaise surprise. Pour dénicher des biens immobiliers, le chasseur de biens immobilier fait souvent appel à son réseau de collaborateurs. Son réseau de contacts comprend plusieurs agences immobilières et des particuliers propriétaires. Grâce à ce réseau, il a accès à des opportunités « hors marché » pas encore publiées.

Un mot sur ses honoraires

Les honoraires du chasseur immobilier ne sont dus qu’au terme de l’exécution de la transaction immobilière. La commission varie en fonction des professionnels et de la source de vente. Elle se situe en moyenne entre 3 et 6 % selon un barème dégressif. Plus le coût du bien immobilier est élevé, plus le montant de la commission diminue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *