L’immobilier dans le 18eme arrondissement parisien, entre charme et potentiel

En un an, la crise sanitaire a bouleversé les codes du logement : l’exode rural des cadres et des étudiants se poursuit à un rythme soutenu, et l’absence de touristes remanie les cartes de la location courte durée. Par conséquent, les propriétaires-bailleurs adaptent leur offre en privilégiant la location de longue durée jusqu’à la levée des restrictions et au retour des touristes.
Le marché immobilier parisien constitue plus que jamais une exception qui brouille les prédictions : si la baisse attendue n’est pas arrivée, on constate une légère correction sur les prix de vente ainsi que sur les loyers, en particulier pour les petites surfaces et les deux-pièces.

Les quartiers du 18ème arrondissement

Le 18ème arrondissement se compose de quatre sections administratives : Grands-Carrières, Clignancourt, la Goutte d’Or et la Chapelle. Les deux premières comprennent la partie la plus touristique avec les Abbesses, la Butte Montmartre et la Place du Tertre, tandis que les deux dernières constituent la partie la plus populaire, actuellement en pleine transformation.

Les prix au mètre carré

Avec un prix moyen au m² de 10 468 € (prix moyen constaté quelle que soit l’agence immobilière à Paris), le 18ème arrondissement est légèrement inférieur à la moyenne parisienne globale de 11 068 €. L’achat d’une résidence principale ou d’un bien destiné à l’investissement locatif dans le quartier se révèle un choix judicieux, car ce dernier continue à prendre de la valeur tout en étant déjà réputé dans le monde entier pour son architecture, son art de vivre, sa convivialité et sa mixité. Plusieurs projets liés au Grand Paris contribuent actuellement à dynamiser la Porte de La Chapelle : végétalisation, aménagement du Campus Condorcet, connexion aux communes voisines par les transports et les pistes cyclables. Quant à la Porte de Clignancourt, elle accueillera dès juin 2021 l’école des Antiquaire de Paris Saint-Ouen dans un grand bâtiment de 6500 m².

Les prix constamment en hausse nous confirment l’attractivité du 18° arrondissement qui possède de nombreux atouts valorisant la diversité, l’économie et la nature. La reprise prévue dès cet été se révélera particulièrement favorable à ce quartier qui allie charme unique et fort potentiel de développement. N’hésitez pas à aller y visiter des biens !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aucun mot-clé n'est liée avec L’immobilier dans le 18eme arrondissement parisien, entre charme et potentiel.